Assurer une couverture mobile de qualité dans les zones non ou mal couvertes

Chaque opérateur a pris l’engagement de construire jusqu’à 5 000 nouveaux sites mobiles, certains pouvant être mutualisés. Ce déploiement s’étalera sur plusieurs années au rythme de 600 à 800 sites mobiles par an et par opérateur.

La première liste des 485 sites mobiles à couvrir pour l’année 2018 a été établie à partir des anciens programmes de couverture mobile des zones blanches et des sites prioritaires. L’arrêté du 4 juillet 2018 identifiant les 485 premiers sites mobiles à construire par opérateur a été publié au Journal officiel de la République Française le 8 juillet 2018.

Découvrez la liste des 485 premiers sites mobiles identifiés

Les opérateurs devront couvrir la zone en voix, SMS et Internet 4G, soit dans les 24 mois qui suivent la publication de l’arrêté fixant la liste des sites à couvrir ; soit dans les 12 mois si la collectivité met à sa disposition un terrain viabilisé accompagné de l’autorisation d’urbanisme (cf. ci-dessous pour les étapes et délais de déploiement). 

 

Ma commune a été identifiée dans le cadre du dispositif de couverture ciblée

Guide pratique à destination des maires sur le dispositif de couverture ciblée

Ce guide a vocation à informer les élu(e)s des principales étapes du déploiement des sites mobiles et à les accompagner dans leurs premiers échanges avec les opérateurs.

Circulaire relative à la mise en œuvre
du nouveau dispositif d’amélioration de la couverture en téléphonie mobile

 

Dès la publication de l’arrêté, des échanges vont s’engager entre l’opérateur leader en charge du déploiement, le maire de la commune et l’équipe-projet locale qui assure le suivi du dispositif de couverture ciblée.

Les temps d’échanges seront différents selon la modalité retenue pour déployer le site (12 ou 24 mois) :

Si le maire décide de ne pas mettre à disposition de l’opérateur un terrain viabilisé : l’opérateur leader dispose d’un délai de 24 mois pour construire et mettre le site mobile en service.

Le point de départ du délai de 24 mois court à partir de :

 

Si le maire décide de mettre à disposition de l’opérateur un terrain viabilisé accompagné de l’autorisation d’urbanisme : l’opérateur leader dispose d’un délai de 12 mois pour construire et mettre le site mobile en service.

Le point de départ pour le calcul des 12 mois court à partir de la signature entre le maire et l’opérateur leader du procès verbal validant le début de la construction du site mobile.

 

Des équipes-projets locales pour assurer la réussite du dispositif

A l’initiative du préfet de région et des préfets de département, une équipe-projet locale d’accompagnement du projet (à la maille départementale ou interdépartementale) est créée en lien avec les présidents des conseils départementaux et régionaux et la Mission France Mobile. L’équipe-projet locale associe
les présidents d’associations départementales de maires, les syndicats d’aménagement numérique et des syndicats d’électricité.
Cette équipe-projet locale a pour missions :

Une liste des sites mobiles à construire sera transmise chaque année au Gouvernement et fera l’objet d’un arrêté.

 

La Mission France Mobile pilote le dispositif de couverture ciblée

L’État pilote et anime le dispositif de couverture ciblée au sein d’une nouvelle mission de l’Agence du numérique : la Mission France Mobile.

La Mission France Mobile rassemble entre 6 et 8 personnes, et est chargée de :